Digressions

J’avais rédigé cette chronique vers Noël, et puis le temps s’est écoulé, je me suis laissée flotter en apesanteur et j’ai oublié de la poster. Elle reflète l’état de mon humeur à ce moment-là. Je la poste quand même. Je sais que c’est le moment des voeux, mais ils arriveront plus tard. 

Durant ce mois de décembre je me suis sentie pressée du cerveau comme un citron, il n’y avait même plus de pulpe. J’étais comme la dernière feuille du rouleau d’essuie-tout, vous savez, celle qui est collée au rouleau, celle qui peut encore servir si on la tire délicatement, mais c’est vraiment la dernière, après y’a plus rien. Je n’ai pas réussi à faire de photos, je n’avais ni idée ni envie. 

Alors j’ai pressé mes dernières idées pour mes clients. Et il y a eu du positif, car à force de me presser le citron, j’ai trouvé l’huile essentielle… Ma mission pro et perso est devenue plus claire, un peu comme dans la chanson de Niagara. J’adore ce passage, le pont entre le couplet et le refrain, quand Muriel chante « Soudain tout s’éclaire, c’est dans la lumière… ». Là, je lève les bras au ciel, j’ouvre mon viracocha et j’irradie.

Ouais ouais là vous vous dites elle a vraiment pété un câble. Au premier confinement elle nous a fait le coup de l’aigle et là elle nous fait celui du viracocha. Alors c’est quoi le viracocha ? C’est votre énergie personnelle et unique, c’est celle qui rassemble l’énergie de tous vos chakras et ne ressemble qu’à vous. Vous vous enveloppez dedans et rien ne peut vous arriver, enfin si TOUT peut vous arriver, car vous êtes bien et vous avez confiance en vous. Quand je sors de mon cocon lumineux, je suis un peu comme Wonder Woman, toujours bien coiffée et maquillée ;-).

Nous sommes déconfinés depuis deux semaines et je suis vraiment énervée par la manière dont la communication du gouvernement nous traite. « Attention on va vous déconfiner pour Noël, on sait que c’est pas bien mais on le fait parce que sinon vous allez râler. Alors si vous pouviez ne pas aller voir vos familles ce serait top et si vous y allez quand même alors que c’est pas bien, mangez dehors. » Je ne suis pas souvent super énervée, parce que je fais l’aigle, mais là, mon aigle a pris un coup de plomb dans l’aile. Peut-être que je ne volais pas assez haut.

Cette chronique n’a ni queue ni tête. Je ne vous ai même pas dit quelle était la mission que je me suis trouvée. Alors je me lance : j’accompagne et je raconte des histoires de transitions… Hum, ça ne vous dit pas grand chose… Alors suivez-moi sur LinkedIn ou sur mon Facebook perso, je vous raconterai tout ça en 2021. Rendre ma mission claire et intelligible est mon défi de l’année qui vient.

En attendant, qu’est-ce que j’ai envie de la grosse teuf qui déchire, où on se met la tête à l’envers, où on danse jusqu’au bout de la nuit, où on a mal partout tellement on a dansé !!! Je ne sais pas quelle est ma fête de cinéma préférée : celle du dernier Gatsby ou celle de Roméo et Juliette, en tous cas, ça ressemblerait à ça… Et vous, c’est quoi votre fête de cinéma préférée ?

https://www.facebook.com/bepositivelycrazy

2 commentaires sur “Digressions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s