Même si je suis un geek, la réalité me manque

J’ai réussi à convaincre Jean à se faire interviewer. « Bon ben si Apo et Lancelot l’ont fait, je vais le faire alors… ». Jean est confiné à la maison, avec nous. Sa chambre est un univers unique à la croisée de la librairie spécialisée en comics et manga, de l’atelier de bidouillage d’ordinateurs en tout genre et consoles de jeux (il garde les boîtes aussi ! ), de la salle de cinéma, du centre de contrôle big data et de la boîte de nuit. Je vous laisse imaginer. Il y a des leds lumineux de toutes les couleurs sous son bureau et autour de ses écrans. « Quand je regarde un film d’horreur, je mets les lumières sur le mode rouge, pour être dans l’ambiance. »… Il a une organisation à la Alexandre le Bienheureux : de son lit, il saute sur sa chaise à roulettes qui lui permet de naviguer, sans se lever bien sûr, entre tous ses écrans.

Tu peux te présenter Jean ? 

Jean – J’ai 21 ans, je suis dans une école d’animation et de jeux vidéo à Roubaix. Pour attirer les filles on dit plutôt « une école d’arts graphiques et création visuelle », car quand les filles vous entendent prononcer les mots « jeux vidéo », elles se disent  « ce mec est geek ».

Parce que tu ne te considères pas comme un geek ? Question qui est sortie sans y penser, presque en m’étranglant…

Jean – Bien sûr que je suis un gros geek, soyons honnête. Sauf que je me lave et je sors de chez moi. 

Jean n’a pas l’air très commode comme ça

Comment vis-tu le confinement ? Hum je sais bien qu’il est en mode « vie idéale »

Jean – Je le vis très bien, ça va. La seule chose qui change vraiment, c’est que je ne me déplace plus pour aller dans les locaux de l’école. Ma manière de travailler n’a pas changé, car en temps normal, au moins 80% de ma production est numérique. Et lorsque nous avons à rendre un travail « réel » (sur papier par exemple), nous devons le scanner pour le déposer sur un drive. Donc vraiment, rien ne change au niveau du boulot. 

Personnellement, c’est un peu comme des vacances scolaires : Je fais tout tranquille. Je prends mon petit déjeuner tranquille, je travaille sur les projets tranquille, je joues tranquille. Bon, mes copains je ne les vois pas en vrai, mais on est connectés ensemble toute la journée.

Comment se passe une journée d’école à distance ? Question d’une maman qui sait que son enfant se lève 15 min avant le début du cours

Jean – Le prof nous envoie un mail à 9h avec un lien pour rejoindre un google meet. Pendant cette période, nous avons eu la plupart du temps du suivi de projet. Le prof fait donc l’appel et ensuite, chacun avance sur son travail, seul ou en groupe. Lorsqu’on a des questions, on envoie un message  au prof dans la conversation. En parallèle, je suis en connexion vocale avec mes copains, pour avancer sur nos projets.

Et comment ça s’est passé pour les partiels ? Question d’une maman qui s’inquiète pour le passage en année supérieure

Jean – Au deuxième semestre qui comprend la période de confinement, on a eu plus de travail qu’au premier semestre. Mais le confinement n’a rien changé à cela. Certains profs ont décidé que tel travail rendu compterait pour la note de partiel, et d’autres nous ont maintenu une épreuve à distance. Concrètement, on s’est connecté comme si c’était un cours et on avait 3h pour livrer le travail demandé sur un drive. Le plus stressant est se lever à l’heure. 

Oui, il garde toutes les boîtes

Quels sont les points positifs de l’école à distance ? Question d’une maman qui a peur des réponses 

Jean – Je ne suis en relation qu’avec mes copains. Et puis je peux me lever 5 minutes avant le début du cours ou bien suivre le cours depuis mon lit. On n’est pas obligés d’allumer sa caméra.

Peux-tu me présenter ton meilleur ami, Discord ? Jean me fait une démonstration

Jean – Discord est un logiciel de chat vocal et textuel pensé avant tout pour les joueurs. Avant le confinement, je ne me branchais que le soir, en rentrant des cours. Maintenant, c’est toute la journée. 

Regarde, tu te connectes. Tu es dans un salon général dans lequel tu peux parler. Il y a des salons textuels où tu n’échanges que par écrit. On a des salons par thème, par exemple, on a un salon Manga où l’on ne parle que de ce sujet. On est connectés toute la journée. Jusque 2 ou 3 heures du matin, le serveur n’est jamais mort. 

C’est comme si t’étais en coloc. Il y a un salon où on se retrouve tous et puis des chambres. si tu veux travailler ou parler d’un sujet en particulier, tu vas dans ta chambre tout seul ou avec quelqu’un et puis tu reviens dans le salon pour présenter ton taf à tes coloc.

Discord, c’est magique ! Ca nous permet de continuer d’être ensemble malgré le confinement, même si on a envie de se voir en vrai. La communication à distance ça fait pas tout, même si on est des geeks.

Qu’est-ce qu’il te manque ? Question d’une maman qui sent une pointe de tristesse…

Jean – La réalité me manque. Si on met la webcam, on voit une tête, on entend une voix, mais rien ne remplace de voir son copain en vrai, de l’avoir l’avoir en face de soi. On a envie de se voir en vrai !

Comment tu t’habilles pendant le confinement ? Question d’un maman qui constate un certain laisser-aller

Jean – Ça dépend. Soit je suis fatigué parce que je me suis couché à 4h du mat’ et je prends le premier truc qui me tombe sous la main à savoir mon jogging. Soit je me suis réveillé à un heure correcte, alors je fais l’effort de m’habiller correctement genre, un pantalon, une chemise et un tee-shirt en dessous. 2/3 de jogging, 1/3 de vraie fringue.

Est-ce que tu aides aux tâches domestiques ? Question d’une maman qui a fait un planning de ménage

Jean – Oui, je suis obligé. Je range le lave-vaisselle, je mets la table et je passe l’aspirateur. Parfois je vais chercher les courses au court-circuit. 

Comment se passent les relations avec la famille ? Question d’une maman qui voudrait que ce soit parfois plus zen entre les frères

Jean – Je trouve que ça se passe beaucoup mieux que je ne le pensais. J’avais peur que ça explose avec Papa. Finalement, c’est avec mon frère que ça pète de temps en temps.

Comment vois-tu le monde après le déconfinement ? Question existentielle

Jean – Je trouve que l’Etat français gère bien la situation. Bon, il faut and même avouer que certains politiques n’ont pas assuré dans leurs déclarations à propos du corona. Eh oui, les geek suivent l’actualité aussi !  

Je voudrais que la pollution continue de diminuer et que l’on s’occupe enfin du climat. Avant le virus, le monde était conscient des effets du réchauffement climatique, mais le capitalisme en avait décidé autrement. J’espère que les efforts continueront, car les peuples constatent les effets d’une baisse de la pollution, à Shanghai le ciel est bleu ! Mais je pense que les grandes entreprises reprendront leurs activités comme avant.

En France, j’ai bien peur qu’on oublie, qu’on zappe et qu’à la sortie du confinement on se comporte comme si rien ne s’était passé et que les règles du déconfinement ne soient pas respectées. 

Quelle est la première chose que tu feras en sortant ? Question d’une maman curieuse

Jean – J’irai au restaurant avec mes copains pour fêter mon anniversaire qui était fin février et qu’on n’a pas eu le temps d’organiser. 

Tu veux terminer par une anecdote ? Question d’une maman qui serre les fesses

Le chiffre des 3200 morts chinois, c’est le truc le plus drôle du confinement. Et puis, mes parents sont plus détendus, ça fait plaisir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s