Si j’avais 20 ans

Troisième semaine de confinement, et c’est toujours pas la chouette ambiance. Au printemps, nous étions dans l’espérance de la sortie, de la construction d’un monde meilleur avec des projets, de plus jamais ça, nous étions reliés les uns aux autres, nous applaudissions les soignants, il y avait une certaine légèreté dans l’air, l’été arrivait. Cet automne nous sommes dans la désespérance, nous n’avons plus de projet, nous entrons dans l’hiver un peu comme des somnambules, les mains devant nous pour ne pas nous cogner, nous ne savons pas très bien où nous allons, nous regardons descendre notre taux de croissance en dessous de zéro, et nous nous demandons si nous pourrons aller passer Noël dans nos familles. 

Ah si j’avais 20 ans. Je basculerais ! Je vous explique…

J’ai lu le documentaire graphique de Noël Mamère, Les Terrestres. Il est illustré par Raphaëlle Macaron, une jeune artiste libanaise. Elle suit Noël Mamère à la rencontre d’initiatives citoyennes qui luttent pour la préservation de la planète en expérimentant de nouveaux modes de vie. Raphaëlle nous raconte ses conversations avec des femmes et des hommes de toutes les générations, engagés, passionnés, déterminés à changer le monde en prenant soin de la planète. Elle raconte au fur et à mesure de ces rencontres ses doutes, sa colère puis sa peur face aux remises en cause que cela nécessite et sa manière à elle de se mettre en marche. 

Ils vont à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, voir des expériences de nouvelle agriculture, à Langouët, premier exemple de village en transition, et puis il y a l’expérience de La Bascule à Pontivy. La Bascule, c’est un collectif citoyen pour la transition écologique et sociale, un laboratoire pour faire des expériences de gouvernance collective, de nouvelles pratiques sociales, environnementales. Ils repartent ensuite pour diffuser ce qu’ils ont expérimenté là où ils seront, et diffuser ainsi l’esprit du changement de paradigme, pour basculer. Ah si j’avais 20 ans aujourd’hui, je crois que j’aurais envie de tout bousculer pour tout faire basculer. Mais je dis ça avec mon regard et mes questionnements d’aujourd’hui. 

J’étais comment quand j’avais 20 ans ? 

J’avais 20 ans en 1988. Le grand vent du libéralisme soufflait depuis le début des années 80, Bernard Tapie était le grand exemple de réussite entrepreneuriale et Harlem Désir le porteur du message « Touche pas à mon pote ». Le SIDA était le virus qui faisait peur.

L’engagement est-il différent selon l’époque et ses grandes questions, selon son contexte personnel ? Et vous, vous étiez engagés à 20 ans ? J’avoue qu’à 20 ans, je ne me posais pas trop de questions, ou plutôt pas assez. J’étais une fille de mon temps, qui faisait une école de commerce, sans trop savoir pourquoi. Les cours que je préférais étaient plutôt les cours de culture générale et de langue. La gymnastique de la compta et de la gestion de projet industrielle m’amusait, et dans les cas marketing, ce que je préférais, c’était raconter les histoires des produits et des clients. 

Mais à part ça, ben je n’imaginais pas du tout ce que je pourrais bien faire comme boulot. Je courais beaucoup, je montais et je descendais les Buttes Chaumont, je m’inscrivais aux 10 et 20 km qui me tombaient sous les pieds, je lisais Stephen King, je regardais Inspecteur Derrick sur La 5 qui démarrait et me passionnais pour l’histoire des Chouans et des Chevaliers de la Table Ronde. Dommage Kaamelott n’existait pas encore.

J’écoutais beaucoup de musique. Dans ma CDthèque, j’avais David Bowie, New Order, les Doors, Blondie, j’étais déjà piquousée à Etienne Daho et Niagara, j’adorais le déhanché du chanteur d’INXS, je m’encanaillais avec les Clash, j’avais découvert les Inspiral Carpets et je dansais sur S’Express. 

Pas très La Bascule tout ça avec ma mèche. Et si je basculais maintenant ? Hum, pas sûr que je réussisse à embarquer mon ado de Terminale…

https://www.facebook.com/bepositivelycrazy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s