Gaëtanne Gengembre, co-leader de G’IMPACTE – L’être humain est le catalyseur de la transition (1/3)

G’IMPACTE est le cabinet de conseil de l’AFM (Association familiale Mulliez). Sa mission est de transformer le système de pilotage des entreprises en un système engagé et tourné vers la contribution sociétale plutôt que le résultat économique pur. Cette ambition est portée par une femme, Gaëtanne Gengembre, bien décidée à faire de ce système de pilotage la nouvelle norme en matière de gestion d’entreprise. Son rêve : à l’instar du Bonheur National Brut, indicateur de mesure de la santé globale d’un pays, construire l’indice de pérennité, mesure de limpact économique, social et environnemental d’une entité sur son écosystème.

Je continue mon voyage à la recherche de solutions pour construire un monde de demain meilleur, plus durable, plus humain. Souvenez-vous de mes premières explorations. 

1/ J’ai d’abord exploré la facette personnelle du questionnement sur l’enclenchement de la transition. La famille Danna y a répondu en se lançant dans un ambitieux projet de permaculture. Je vous l’ai présenté dans la série La permaculture, une voie vers une nouvelle société

2/ Je me suis ensuite intéressée à ArbraCulture, l’entreprise qui les accompagne et avec laquelle je me lance aussi dans un projet personnel, je vous en parlerai bien sûr (cf. Série Arbraculture, être un acteur du changement et de la transition vers une nouvelle société.). Cela m’a permis d’explorer la facette entrepreneuriale du questionnement. Louis Gavériaux et Thomas Guermonprez ont décidé de créer une entreprise de permaculture, solution pour repenser notre relation à la nature et au partage des ressources et des connaissances. 

3/ Je me suis ensuite demandé ce qui se passait du côté de la mise une place de la démocratie participative. On en parle beaucoup, mais finalement comment ça marche ? Comment cela se concrétise et surtout comment cela s’articule avec le système politique ? J’ai découvert un collectif citoyen à Lezennes, Les Tisseurs d’Oz, qui agit pour un mieux-vivre ensemble dans cette ville de 3000 habitants. J’en ai interviewé le maire pour comprendre les bénéfices qu’un tel collectif pouvait apporter à sa commune (cf Série Citoyens osez le collectif !).

4/ J’aimerais aujourd’hui explorer l’univers de la grande entreprise. On discute intensément sur la transformation nécessaire des modèles économiques, d’arrêter de penser croissance infinie dans un monde de ressources finies. Mais concrètement, on fait comment pour changer 200 ans de système et pensée capitalistes ? 

Depuis quelque temps, un secteur d’activité en particulier me questionne en permanence, c’est celui de la grande distribution. Comment ce dernier peut évoluer vers un modèle économique plus responsable avec une production plus locale, une relation plus bienveillante avec ses partenaires, une activité moins polluante dans sa globalité sans faire exploser toute la filière qui emploie des millions de personnes à travers le monde ? Je pense bien avoir trouvé la réponse… 

Rdv le 3 février pour lire la suite !

Crédit photo : David Busine

https://www.facebook.com/bepositivelycrazy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s